<$BlogRSDUrl$>

29.9.03

La première étape 

Je suis allée ce midi à la clinique pour mes premiers vaccins. Le Doc très gentil m'a expliqué ceux qui sont recommandés, ceux qui sont suggérés et ceux qui sont nécessaires. Il y a certains que je fais régulièrement aux 10 ans (tétanos) alors j'étais à jour. Les autres doivent se faire d'ici janvier. Ça rend ce voyage plus palpable, plus vrai: si j'ai les vaccins, c'est que je pars réellement.
Je parlais avec Marie aujourd'hui et c'est ce que je lui expliquais: le vaccin c'est le début du voyage. Elle me disait que je devrais faire un journal de tout ça... je lui ai dit que c'était déjà entamé sur le net depuis quelque temps. Je vais probablement lui envoyer l'adresse (oui tu peux rire, je dis ça aujourd'hui et je te donnerai l'adresse en janvier) ;)
J'étais donc toute contente de rajouter mon "dossier de vaccinations" à mon passeport. Il y a longtemps que je n'ai pas regardé les prix des billets. Va falloir que je m'y remette. Mais je ne veux pas les acheter trop à l'avance non plus. Faut voir quand Ben et Nat voudront partir. Il se peut que nous fassions une partie du trajet ensemble.

Je disais en juillet que je me donnais un an pour tout préparer. Finalement ce sera moins de temps que cela, puisque je pars en janvier. Mais je fais des tas de recherches sur internet, je communique avec Tafa presque tous les jours, j'apprends quelques bribes de wolof.. Janvier arrivera plus rapidement qu'on pense. Vraiment... j'ai trop hâte!

26.9.03

Médecins et autres 

Heureusement j'avais en réserve le nom d'un autre médecin, et j'ai pu faire un rendez-vous pour jeudi prochain. J'annulerai donc celui prévu pour le 29 décembre, c'est trop proche de la date de mon départ.
Nous étions au resto hier toute la famille, et Dave m'a demandé quand je partais. Comme mes beaux-parents ne sont pas encore au courant, je lui ai fait signe de se taire. Je leur en parlerai seulement lorsque la date sera plus proche. Sinon, ils me questionneront sans doute régulièrement, et vraiment il n'y a pas grand chose à dire jusqu'à présent. Et je suis certaine qu'ils ne comprendront pas trop le fait que je me déplace sans leur fils. Surtout pour aller si loin.

24.9.03

Ça se concrétise 

Ça fait longtemps que je ne suis pas venue faire un tour ici. Bien occupée la fille mais les choses se concrétisent.
J'ai rencontré Tafa, échanges de mails depuis un mois ou un peu moins. Il m'enseigne des mots et de petites phrases en wolof. J'apprends tranquillement, du moins à le lire sinon à le parler.
Je continue à chercher des gadgets pour mettre dans mes valises, petits cadeaux amusants et utiles que je pourrai apporter à Dakar. Sof m'a donnée quelques idées, et puis il y a toutes sortes de petites choses dans les magasins, il n'y a qu'à ouvrir les yeux.
J'ai finalement téléphoné chez le médecin pour le rendez-vous annuel: rien de disponible avant le 13 janvier!!! Moi qui comptais partir vers le 15. Finalement la réceptioniste m'a trouvé un petit qq chose le 29 décembre. Entretemps je dois passer à la clinique de voyage pour faire faire mes vaccins lundi. Moins hâte pour ça, mais par contre une fois que c'est fait je n'ai qu'à y retourner une autre fois, à mon retour seulement. Moi qui pensais qu'il y avait peut-être certains vaccins qui devaient être faits par 3 fois, non ce n'est pas tout à fait si pire que ça. Je pense que ça ira assez facilement, et j'espère que je n'aurai pas de réaction physique. Mais c'est le prix à payer...

26.8.03

Vaccins et babioles 

Je suis allée sur un site de "rencontres", mais dans le but précis de rencontrer des gens du Sénégal, puisque voilà ma destination finale. Naturellement il y a beaucoup d'hommes, qui semblent s'intéresser tout d'abord à draguer. Mais j'ai fait connaissance de deux jeunes gens très gentils, l'un de Dakar, l'autre de Cotonou, et nous avons des conversations des plus intéressantes et tout à fait platoniques, ce qui fait mon affaire. Pour ce qui est des autres, il est très facile de ne pas leur répondre.
Je parlais avec Ali aujourd'hui. Elle m'a rappelée de ne pas trop attendre avant de rendre visite à mon médecin et me faire vacciner. Elle a raison, mais je fais la paresseuse de ce côté. Cependant il ne faut pas oublier que le mois de janvier arrivera sûrement beaucoup plus vite que prévu. Je n'aime pas trop cette idée, car souvent suite aux vaccins on est malade quelques jours, mais je n'ai pas de choix, et surtout je ne veux prendre aucun risque pour ma santé. Je dois aussi vérifier, je ne crois pas avoir besoin de visa, si je ne passe qu'un mois là-bas, mais il faut m'en assurer.
J'étais au magasin aujourd'hui pour acheter un cadeau d'anniversaire, et j'ai vu quelques petits trucs que j'ai acheté. Ces espèces de sacs contenant je ne sais quoi à l'intérieur,(du sable? des graines?), des petite balles avec lequelles les jeunes jouent, blancs ornés d'une feuille d'érable rouge et portant l'inscription "Canada". Je me dis que cela saura amuser les enfants, et même les ados, lorsque je serai sur place. J'en ai donc acheté 2. J'achète à chaque fois, des petites choses qui s'emporteront facilement, et qui se donnent avec plaisir. J'ai aussi acheté un petit album photo, pour mes photos d'hiver, de neige, de paysages canadiens, et bien sûr de mes enfants et mon mari.
j'ai commandé une nouvelle valise, que j'étrennerai en novembre lorsque je dois me rendre en Ontario. Ce que je souhaite faire, c'est de n'avoir qu'une seule valise. Je la remplirai à l'aller de choses que je laisserai là-bas en cadeaux et au retour, de tout ce que je compte ramener. Pierre se fait à l'idée que je serai partie un mois. Moi je me résigne à me contenter d'un seul mois :-)

20.8.03

Mots et langage 

J'ai fait une recherche, en fait j'avais commencé l'an dernier, pour apprendre le wolof sur internet. J'avais trouvé un premier site qui avait fermé peu de temps après, puis plus rien. Personne semble me prendre au sérieux lorsque je leur dis que je veux apprendre cette langue, ou du moins ses rudiments, avant d'aller à Dakar. On me répond que tout le monde parle français là-bas.
Moi je pense que c'est la moindre des choses, une marque de politesse et de respect que d'apprendre quelques phrases dans la langue du pays. Je ne veux pas avoir l'air trop toubab, trop touriste qui vient passer un peu de temps sous le soleil des tropiques. Je tiens à m'immerger le plus possible dans cette expérience, je veux être sénégalaise pendant un mois.
J'ai donc trouvé un autre site où l 'on peut apprendre le wolof, et je m'y suis mise un peu hier soir. Je me dis que si j'y passe ne serait-ce que 10 minutes par jour au début, j'aurai au moins une petite base, et puis je pourrai ensuite augmenter, de vive voix avec mes amis ici. Dommage que Kaba soit partie à Ottawa, elle m'aurait enseignée, elle. Mais je pense que si je surprend Abdoul à son retour, il verra que je suis sérieuse et m'aidera sûrement à continuer. Sinon, je me débrouillerai toute seule. C'est vrai que je pourrais peut-être faire cela avec Ben et Nat, quoiqu'ils semblent plutôt jeter leur dévolu sur le Mali. Mais on parle peut-être wolof au Mali aussi.. Je verrai bien.

17.8.03

Excentrique, moi? 

Les gens qui me connaissent moins bien me regardent drôlement lorsque je leur dis que je pars à Dakar, toute seule en janvier prochain. Ils semblent trouver étrange que mon mari ne m'accompagne pas. Déjà que la destination surprend toujours un peu. J'en parlais avec P. ce midi, et il m'a dit de m'habituer, que ce serait sans doute la réaction la plus fréquente. Je me demande ce que dira sa famille. Enfin, c'est le moindre de mes soucis, en autant qu'il est à l'aise avec ce voyage, c'est ce qui compte.
Je suis très contente qu'il ne s'objecte pas. Je m'attendais à moins de "coopération" de sa part. Mais je crois qu'il a constaté ma très grande déception de n'avoir pas été acceptée pour le projet, et il sait que je veux aller en Afrique depuis si longtemps, alors il accepte sans trop rien dire. Sauf me recommander la prudence.

12.8.03

Idées et suggestions 

Hier je suis allée acheter quelques petites choses pour le voyage: un ventilateur à main (manuel??) et "afterbite" un produit pour soulager les piqûres de moustiques et autres insectes. Ne pas oublier les piles pour le ventilateur, ne pas oublier où j'aurai rangé tout ça.
Plus tard je suis allée faire un tour chez la femme d'Abdoule. Je lui ai fait part de mes plans d'aller à Dakar en janvier ou février, et je lui disais que je voulais parler avec des sénégalaises avant, pour mieux planifier mon voyage. Elle m'a dit que je devrais contacter Lise, qui a vécu là-bas quelque temps avec son mari. C'est vrai je l'avais oubliée celle-là. En plus je me cherchais un prétexte pour aller visiter sa nouvelle maison. C'est tout trouvé.
Je me suis remise à rêver de voyage, avant de m'endormir le soir. J'ai bien hâte que ce départ devienne réalité, d'avoir les billets en main et d'être en route vers l'aéroport. C'est un rêve de bien des années qui se réalisera enfin.


10.8.03

Planification 

Ce soir nous sommes sortis faire une marche, et comme d'habitude j'ai ramené le sujet du voyage. C'est la première fois qu'il me pose des questions et a l'air de s'y intéresser. Je fais tout pour le rassurer. Naturellement, il voulait avoir une idée du coût du billet, car en effet c'est un gros montant. Mais je fais des économies depuis longtemps, alors ça passera plus facilement je crois.

Puis je lui ai parlé des recherches que je fais sur internet, au sujet de femmes voyageant seules, des conseils et astuces pour ne pas se faire voler, ou s'attirer des mauvaises surprises. Je ne veux pas qu'il s'inquiète lorsque je partirai, et comme je sais que cela est impossible, je tente de le rassurer d'avance.

D'ailleurs il me disait que je devrais me renseigner pour voir s'il y a une façon de subventionner ce voyage. Soit en faisant un lien avec mon boulot à la radio, ou alors... moi j'ai eu quelques idées aussi. Un projet, une étude sur la condition de la femme en pays développant, mais quelque chose de précis, genre comment réagit la femme sénégalaise face X, comparée à la femme manitobaine face à ce même X. Et ce X est-il vraiment le même. Reste donc à trouver X.

Il est certain que je ne veux courir aucun risque inutile, et je serai très prudente. Je ne vais pas m'aventurer seule, et je vérifie régulièrement le site du gouv du Canada, pour les conseils aux voyageurs canadiens, dépendant des pays où ils se rendent. Jusqu'à présent, le Sénégal semble assez sécuritaire. Inutile de dire que je ne mentionnerai pas les chameaux avant d'essayer ce moyen de transport ;-)

Nouvelles d'Abdoule, il a acheté les tissus, je ne lui ai pas demandé de détails, préférant avoir la surprise à son retour. J'ai déjà plusieurs idées de vêtements à confectionner avec tout ça.


4.8.03

Petit à petit 

l'idée fait son chemin. P ne proteste plus, mais je fais attention aussi de ne pas en parler continuellement. Il faut vraiment qu'il s'habitue à cette idée. Entretemps j'organise déjà en pensée mes valises, un seul sac, le plus léger possible, avec le moins de bagages possible. Me déplacer de la façon la plus efficace possible. J'attends toujours des nouvelles de Mamadou, suite aux questions posées l'autre jour.
Je m'imagine déjà arrivée à Dakar et repartant dès qu'acclimatée, vers le Sahara, puis la Mauritanie, à dos de chameau. Naturellement je garde ce fantasme pour moi, pas nécessaire d'inquiéter P avec cela.

2.8.03

La vie continue, les départs sont partie remise 

J'en parle régulièrement avec Pierre pour qu'il sache que je suis sérieuse. Je planifie aller au Sénégal au début de l'an prochain. Je regarde les coûts de billets de chez moi jusque là, c'est ce que je pensais: dans les $2000. Abdoul est parti hier pour Dakar, pour 5 semaines. Le chanceux. Je lui ai donné de l'argent pour qu'il me rapporte au moins des tissus. J'aurais bien voulu m'embarquer avec lui.
Mais bon, je fais mes recherches, je m'informe. Ben me dit qu'il n'est pas exclu que je parte sous l'égide de ce projet, mais en phase deux, en mars, puisqu'ils n'ont pas encore embauché tout le monde. Mais je n'y compte pas trop, et préfère m'organiser toute seule.
Ce voyage est pour moi une espèce de retour aux sources, aussi bizarre que cela puisse sembler. Comme si je rentrais chez moi après une très longue absence. Il ne s'agit pas à mes yeux de vacances, mais de retour. Une à qui j'en ai parlé et qui semble bien me comprendre c'est Miss B. Nous semblons nous rejoindre sur ce plan-là. D'ailleurs à Paris, nous nous rencontrerons sans doute. Je crois que cette fois nous serons toutes deux prêtes à le faire. La confiance se bâtit au fur et à mesure des confidences échangées.
Je reprends mon optimisme habituel. Je me prépare tranquillement. Faut voir quel est le meilleur moment pour voyager, tant pour le climat que le coût.

This page is powered by Blogger. Isn't yours?